Donnez toutes ses chances à votre enfant dans ses apprentissages

par | 13 Avr, 2016 | Autre vision de l’adolescence, Blog Adolescence positive!

Donnez toutes ses chances à votre enfant dans ses apprentissages

Favoriser l’apprentissage de votre enfant

Mon compagnon me dit souvent que je ne réalise pas « la chance » que nous avons que nos enfants aient des facilités d’apprentissage, qui font d’eux, du moins jusqu’à présent de « très bons élèves » .

Je lui répond alors qu’ils ont aussi la chance :

  • d’avoir fréquenté des écoles et des collèges dont l’équipe pédagogique est ouverte et bienveillante.
  • d’avoir un père pédagogue et patient, qui suit leur apprentissage scolaire depuis le Cours Préparatoire.

Il  a fait du « soutien scolaire » son métier et sa passion, et utilise ses méthodes avec nos enfants et avec ses élèves.

C’est donc lui qui, par son expérience « de terrain » , m’a fourni la colonne vertébrale de cet article, ainsi que les références que vous y découvrirez. Allez découvrir son site BabilOsapiens.

Aider votre enfant à créer sa propre organisation

ecrire-fille-organisationDe nombreux professeurs d’école primaire engagent leurs élèves, dès le Cours Moyen première année, à planifier leurs devoirs sur la semaine, ceci afin de les préparer à l’entrée au collège.

Certains enfants sont rapidement autonomes dans leur organisation, d’autres ont besoin d’un coup de main, pour comprendre ce besoin, typiquement adulte, de s’y prendre à l’avance, d’anticiper, alors que « C’est bon, j’ai le temps quand même ! » .

S’organiser afin de ne pas se sentir dépassé est nécessaire et indispensable.

En début de week-end, par exemple, votre ado peut faire une liste de ce qu’il veut faire, en définissant ses priorités : les devoirs pour lundi, jouer avec son frère ou ses amis, sortir faire du vélo, aller au cinéma, faire des recherches sur Internet pour l’exposé d’anglais de la semaine prochaine, etc.
Cela lui permettra d’avoir une vue d’ensemble de ce qui peut être « casé » ou pas, et cela est aussi un entrainement pour « gérer son temps » .
Quand une tâche est réalisée, votre ado peut la barrer ou la surligner.

Développer tous les types d’intelligence de votre enfant

En développant chez votre enfant des connaissances simples sur des sujets aussi nombreux et variés que possible, vous créez des points d’ancrage. Les points d’ancrage sont des idées, des mots clés sur lesquels l’apprentissage va se construire.
Ainsi, les connaissances et les apprentissages, qu’ils nécessitent des efforts ou pas, pourront s’accrocher plus facilement sur ces points d’ancrage.

Selon l’américain Howard Gardner, nous recevons à la naissance un « bouquet » d’intelligences, qui peuvent toutes être développés au cours de la vie. Il définit huit types d’intelligences :

  • Intelligence verbale / linguistique.
  • Intelligence musicale / rythmique.
  • Intelligence corporelle / kinesthésique.
  • Intelligence visuelle / spatiale.
  • Intelligence logique / mathématique.
  • Intelligence interpersonnelle.
  • Intelligence intrapersonnelle.
  • Intelligence naturaliste.

relax-grenouille

Si votre ado s’appuie sur ses intelligences fortes pour progresser dans des domaines où il se trouve en difficulté, il se sentira mis en valeur, et gagnera ainsi confiance en lui.

 

Intelligence verbale / linguistique

Votre enfant possède une « intelligence verbale / linguistique » si :

  • il aime écouter des histoires,
  • il aime écrire des histoires,
  • il aime faire des jeux de mots,
  • il aime lire des livres, des revues.

Pour développer son « intelligence verbale / linguistique » , votre enfant peut rechercher des points d’ancrage :

  • avec des idées clés, des mots clés,
  • en se posant des questions,
  • en racontant une histoire,
  • en faisant des analogies avec un film,  un documentaire, une sortie, un voyage,
  • en créant une affiche qui sera collée au mur de sa chambre,
  • en résumant la leçon avec ses propres mots,
  • en créant des dialogues mettant en scène des être humains, des objets ou des animaux,
  • en écrivant un poème sur la leçon,
  • en créant des slogans sur les points importants de la leçon.

Intelligence musicale / rythmique

Votre enfant possède une « intelligence musicale / rythmique » si :

  • il aime écouter de la musique,
  • il sait chanter des chansons.

musique-notes-sonPour développer son « intelligence musicale / rythmique » , votre enfant peut rechercher des points d’ancrage :

  • en mettant les éléments essentiels à retenir d’une leçon sous forme rythmée et/ou musicale : poème, chanson, rap, etc.
  • en trouvant des musiques ou des chansons en rapport avec ce que l’on apprend.
  • en récitant sa leçon en chantonnant, ou sur l’air d’une chanson connue.

Intelligence corporelle/ kinesthésique

Votre enfant possède une « intelligence corporelle / kinesthésique » si :

  • il aime faire des choses avec ses mains, comme des maquettes, des constructions en Lego ou en Kapla,
  • il aime faire du sport.

Pour développer son « intelligence corporelle / kinesthésique » , votre enfant peut rechercher des points d’ancrage :

  • en se mettant en scène dans le cadre d’une « saynète » ,
  • en « pensant avec les mains » pour exprimer des concepts complexes, en réalisant des maquettes, des collages ou autres assemblages,
  • en « mimant » une leçon,
  • en « faisant parler » des marionnettes sur le sujet de la leçon.

Intelligence visuelle / spatiale

Votre enfant possède une « intelligence visuelle / spatiale » si :

  • il peut voir des images dans sa tête quand il ferme les yeux,
  • il aime faire un jeu sur une console,
  • il aime dessiner.

Pour développer son « intelligence visuelle / spatiale » , votre enfant peut rechercher des points d’ancrage :

  • en visualisant mentalement des images fortes, colorées, avec beaucoup de mouvement, utilisant les cinq sens,
  • en apprenant avec de la couleur, pour sortir du morne « noir et blanc » , avec des outils simples tels que les stabilos, des papiers de couleur, etc. ,
  • en dessinant une série de croquis pour exprimer les points importants d’une leçon,
  • en utilisant des « médias artistiques » : crayons de couleur, découpage, collage, pliage, etc. ,
  • en réalisant des posters de la leçon,
  • en regardant des films et des vidéos sur le sujet,
  • en concevant des publicités, comme à la télévision, pour présenter la leçon.

Intelligence logique / mathématique

Votre enfant possède une « intelligence logique / mathématique » si :

  • il aime les nombres, le calcul,
  • il aime ce qui est logique,
  • il aime faire des expériences scientifiques.

Pour développer son « intelligence logique / mathématique » , votre enfant peut rechercher des points d’ancrage :

  • en se posant des questions, en testant des hypothèses : « Et si … ? Et si tel personnage historique n’avait pas existé ?  » .
  • en structurant ses idées en faisant des listes, des répartitions en plusieurs colonnes, des organigrammes, des  » Qui ? Que ? Quoi ? Quand ? Pourquoi ?  » .
  • en définissant une hiérarchie dans les idées à retenir.
  • en trouvant des statistiques sur le sujet.
  • en créant des énigmes sur le sujet.

Intelligence interpersonnelle

amis-grenouilleVotre enfant possède une « intelligence interpersonnelle » si :

  • il a au moins un ami,
  • il aime travailler de temps en temps avec d’autres enfants.

Pour développer son « intelligence interpersonnelle » , votre enfant peut rechercher des points d’ancrage :

  • en favorisant l’apprentissage à plusieurs,
  • en utilisant des jeux,
  • en créant des simulations de type tribunal pour débattre d’un sujet, avec pourquoi pas des costumes et des accessoires pour le juge, l’avocat, le procureur, le jury,
  • en divisant le travail entre plusieurs enfants : chacun apprend une partie de la leçon, puis l’explique aux autres,
  • en organisant des discussions sur le sujet étudié,
  • en faisant des interviews imaginaires d’un personnage historique célèbre,
  • en tenant un journal de bord collectif.

Intelligence intrapersonnelle

Votre enfant possède une « intelligence intrapersonnelle » si :

  • il aime avoir un endroit secret ou spécial où il aime bien aller quand il veut être tranquille,
  • il aime parfois travailler seul.

Pour développer son « intelligence intrapersonnelle » , votre enfant peut rechercher des points d’ancrage :

  • en s’aménageant des moments de calme pour la réflexion personnelle et le travail indépendant,
  • en mettant en place des activités pour se recentrer, se concentrer ou se relaxer,
  • en créant un environnement d’apprentissage émotionnellement sûr, où il puisse exprimer des réflexions personnelles et des émotions sans avoir le sentiment que sa personnalité est mise en danger par des moqueries ou des jugement de valeur de l’adulte,
  • en se fixant des objectifs clairs et réalistes de ce qui doit être appris,
  • en prenant conscience des différentes stratégies de pensées selon les circonstances : stratégies de résolution de problèmes, de réflexion, de  mémorisation (voir mon article Quelle est la mémoire dominante de votre enfant : le test ) .

Intelligence naturaliste

Votre enfant possède une « intelligence naturaliste » si :

  • il aime être dans la nature,
  • il aime collectionner des feuilles d’arbres, des coquillages ou d’autres objets de la nature,
  • il aime passer du temps avec des animaux.

Pour développer son « intelligence naturaliste » , votre enfant peut rechercher des points d’ancrage :fontaine-cabane

  • en recherchant dans ses leçons le lien avec la Nature,
  • en recherchant des analogies entre la leçon et des processus naturels tels que le fonctionnement du corps humain, le comportement des animaux, etc.

 

Le mieux-être de votre enfant : détente et concentration

La musique pour mieux apprendre

Le choix de la musique dépend de l’activité. Une musique rapide et vive stimule, aide à faire des choses rapidement.
Une musique plus lente aide la créativité, la mémorisation, la révision.

Apprendre à votre enfant des techniques de relaxation

équilibre-pierre-relaxationLa relaxation, qui fait intervenir à la fois le physique et le mental, a pour but de diminuer les tensions, qu’elles soient physiques ou mentales, et de créer ainsi un état de concentration active, favorisant un apprentissage de qualité. Elle redonne aussi de l’énergie et apprend à canaliser ses émotions.

  • Relaxation par mouvement concentré : tendre et détendre doucement les muscles, en prenant bien conscience du mouvement.
  • Relaxation par la respiration abdominale : permet de retrouver un calme intérieur et de le conserver.
  • Relaxation par la musique : à coupler avec une activité calme.
  • Relaxation par la posture : une position droite naturelle de la colonne vertébrale permet d’ouvrir la cage thoracique et de replacer les vertèbres cervicales dans l’axe de la colonne vertébrale.
  • Relaxation par la visualisation : consiste à se tourner un « film intérieur » , soit inventé par votre enfant lui-même, soit en écoutant une personne extérieure proposer des images.
  • Relaxation par le mandala : le mandala n’est pas un coloriage ordinaire. Véritable travail de remise en harmonie, il aide à calmer, équilibrer, recentrer et unifier la personne qui le réalise.

Quelques outils personnels utilisés à la maison

  • Organisation dans le temps et dans l’espace.
  • Méditation basée sur la respiration abdominale ou sur la visualisation.
  • Mise à disposition d’une grande quantité de documentaires.
  • Sorties hebdomadaires à la bibliothèque municipale : on prend son temps, on feuillette les livres, et on amène à la maison une dizaine de livres pour la semaine.
  • Lecture à voix haute d’histoires, puis de contes, tous les soirs avant de dormir jusqu’à l’âge de douze ans.
  • Participation à des « goûters  philo » organisés par la mairie, ou improvisation de « goûters philo » à la maison.
  • Sorties culturelles variées, en particulier pendant les vacances scolaires, et achat de livres en rapport avec la sortie.
  • Cours de théâtre en association à l’extérieur, exercices d’improvisation en famille à la maison.
  • Organisation de « festivals« , de « pièces de théâtre » à la maison.
  • Discussionséchanges, sur nos lectures, sur nos émotions.
  • Dessins, coloriage des mandalas.
  • Interrogations sur les leçons : Qui ? Quoi ? Où ? Quand ? Pourquoi ? Comment ?
  • Partage des passions : celles de nos enfants (mangas, rap, imaginaire, jeux de carte, jeux de plateaux, etc.) et les nôtres (musique, photographie, écriture, science-fiction, informatique, jeux de rôle, etc.) (voir mon article Transmettre sa passion de la musique à ses enfants).
  • Connaissance du type de mémoire de nos enfants (voir mon article Quelle est la mémoire dominante de votre enfant : le test).
  • Laisser traîner en permanence, des livres, magazines, mangas… pour susciter leur curiosité.
  • Applications sur iPAD ou Android, Cartes mentales, Quizzlet, Serious Games, mathenpoche, duolingo… (sites d’apprentissage gratuits), code.org
  • Logiciel « Onenote » pour créer des leçons, s’enregistrer (audio & vidéo).
  • Sites internet (gratuits) d’apprentissages.

Sources

Livres

  • « J’aide mon enfant à mieux apprendre » Ed. EYROLLES – Bruno Hourst
  • « METHODO le coach des élèves – Mieux se connaître pour réussir » , Y. WARNIER, Ed. DE BOECK, Coll. REUSSIR
  • « Apprendre autrement avec la pédagogie positive » , A. AKOUN & I. PAILLEAU, Ed. EYROLLES

Sites internet

Pour finir, une citation de Socrate :

« L’éducation est un processus de formation par lequel l’élève forge ses propres pensées et les justifie. L’éducateur n’est qu’un entraineur. Par ses questions, il fait en sorte que la pensée de l’élève se structure par elle-même »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s