L’anglais en regard des troubles d’apprentissage

A l’occasion d’une conférence APEDYS, Odile Golliet (Société Dys-Coaching) nous explique pourquoi l’apprentissage d’une deuxième langue vivante se révèle difficile pour les personnes porteuses de troubles dys.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s