STUDYS

Studys est une palette d’outils pour Word, conçus pour aider les élèves Dys en classe, ainsi que les personnes qui adaptent pour eux des documents Word : parents, ergothérapeutes, enseignants.
Cette palette comporte quatre ou cinq onglets qui viennent s’ajouter aux onglets de Word. Chaque onglet porte des outils créés pour un usage particulier.

Studys se décline en 3 versions :
– une version pour le primaire (CM1-CM2). Cette version est la moins chargée en outils et permet aux enfants de colorier ou surligner leur texte, de poser leurs opérations ou tableaux de conversion etc.
Une version primaire avec synthèse vocale, permet aussi aux enfants de se faire lire un texte, ou d’avoir l’écho du dernier mot tapé. Cette version permet aussi d’utiliser d’autres langues.

– une version pour le collège. Cette version est plus complète et introduit en particulier des outils mathématiques supplémentaires et des outils pour faire des schémas d’électricité, de chimie.
Pour le collège, il y a aussi une version avec synthèse vocale, et cinq langues possibles.

– une version pour les adultes adaptateurs. Cette version comporte tous les outils des deux autres versions (sauf la synthèse vocale) et des outils supplémentaires.

Important :
Lorsqu’une des versions de Studys est installée sur l’ordinateur d’un élève, il faut tester avec lui les outils, lui montrer comment s’en servir.

L’usage de certains outils est quelque fois difficile à comprendre. Certains élèves n’arriveront jamais, par exemple, à se servir eux-mêmes des outils axe gradué ou règle à graduer ou proportionnalité, ou des outils de l’onglet « Histoire » ou des outils permettant de réaliser un schéma de chimie.

Certains élèves n’arriveront pas non plus à simplement utiliser un axe gradué que l’on aura préparé pour eux, ou à lire une frise historique.

Les outils sont là pour aider, mais ils demandent tous un apprentissage et suivant les élèves, ils ne seront peut être, pas tous pertinents.

Ces outils ont été testés par des parents adaptateurs et des enfants dyspraxiques, ce qui a permis de les adapter le mieux possible aux besoins. Mais là encore, il faut rester prudent et réaliste : ce qui convient à l’un, ne convient pas obligatoirement à l’autre.

 

Cliquez sur le lien suivant:

http://pilatcode.weebly.com/studys—a-propos.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s