7 astuces pour une bonne transition entre le collège et le lycée

par | 8 Août, 2016, Blog « Adolescence positive »

7 astuces pour une bonne transition entre le collège et le lycée

Redéfinir les limites

Votre adolescent entre au lycée. C’est le moment de faire le point de et de discuter avec lui des règles non négociables, comme la consommation de drogue ou d’alcool. Dites-lui ce que vous attendez de lui, et les « conséquences logiques » s’il ne respecte pas ces règles.

Les règles de comportement sans mise en danger immédiat de votre enfant, comme une chambre propre, des résultats scolaires honorables, neuf heures de sommeil par nuit, doivent être aussi redéfinies conjointement.

Exemple : « Si résultats scolaires en baisse, pas d’autorisation de sortie au concert » .

Votre adolescent grandit et est en quête de sa propre identité. Vous pouvez lever le pied et accepter sa manière de s’habiller, sa coupe de cheveux déstructurée, son vocabulaire familier mais non ordurier, sa musique qui vous « casse les oreilles » .

Accepter le conflit

Vous aurez forcément des conflits avec votre adolescent. Acceptez-le comme un passage nécessaire, mais pas forcément dangereux pour lui ou pour vous. Si ce conflit est modéré, vous faites bien votre travail de parent.

Votre adolescent prend ses distances, il peut lui arriver de vous haïr : « Vous me pourrissez ma vie » . Sa métamorphose de l’enfance vers l’âge adulte vous causera des souffrances, malgré l’amour que vous lui témoignez. Surmonter cette souffrance en la relativisant.

Garder en mémoire que l’humour aide toujours

rire-maman-fillePar-dessus tout, continuez à rire. L’humour est la meilleure stratégie pour les soldats et les parents d’adolescents dans les moments les plus difficiles.

« Maintenant que tous nos enfants sont en prison, nous pouvons faire ce merveilleux voyage dont nous avons envie depuis des années » .

« Notre fille nous a bousillé notre voiture, je voulais justement m’acheter ce dernier modèle … qui déchire  » .

Focaliser sur le positif

Votre adolescent est à la fois angoissé et excité à l’idée d’entrer au lycée. Aidez-le à se focaliser sur les éléments positifs de cette transition. « Je suis si content que tu puisses continuer à faire du théâtre au lycée » . « Tu vas pouvoir prendre plus de responsabilités et tu vas y prendre goût » .

Prendre du recul sur les grands changements au lycée

Dans les trois années à venir, votre adolescent va beaucoup grandir, pas seulement physiquement. C’est un jeune adulte en devenir. Réfléchissez aux changements qui vont avoir lieu : sa voix, son apparence, sont attitude, l’intérêt qu’il va porter aux relations amoureuses. Il va passer plus de temps avec ses amis, avoir plus de pression scolaire.

Garder un front uni

Les parents doivent être sur la même longueur d’onde en ce qui concerne l’éducation et les règles à respecter. Avant l’entrée au lycée, ayez une conversation avec votre conjoint (ou votre ex-conjoint), pour définir ensemble vos attentes vis-à-vis de votre adolescent. Cela vous évitera des réflexions du style :  « Mais Papa m’a autorisé à rentrer plus tard » ou les « Chez Maman je suis autorisé à le faire » .

Ayez également une conversation avec votre adolescent, pour lui spécifier ce que vous attendez de lui, pour connaître ses besoins, et parvenir à un accord, pour qu’il ne puisse pas vous dire « Mais tu ne m’a jamais demandé de te prévenir si je ne rentrais pas dîner » .

Prendre ses distances, au moins après les cours

chaussures-detenteA son retour du lycée, votre adolescent a besoin d’un temps de décompression plus important qu’au collège. Déjà très occupé à s’identifier à ses pairs, à la quête de sa propre identité, il est normal qu’il rentre complètement épuisé. La coupe est pleine. Par-dessus le marché, il a plus de devoirs à faire à la maison.

Laissez-lui bénéficier d’un « temps seul » après les cours, sans lui poser de questions. Ne prenez pas la mouche s’il ne veut pas s’asseoir avec vous et discuter de sa journée. Faites-lui savoir que vous êtes dans le coin s’il veut vous parler plus tard. Il appréciera votre démarche, et il pensera que vous êtes à son écoute et que vous comprenez ses besoins.

 

Crédits photographiques : Bruloos, Tawny van Breda, Leanne D.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s