Comment régler les disputes entre frères et soeurs (par Faber et Mazlish)

PAR · 28 AVRIL 2016,

Apprendre à éduquer

 

Dans leur livre Frères et soeurs sans rivalité, Faber et Mazlish proposent des solutions pour régler les disputes entre frères et soeurs.

 

Elles décomposent les disputes en quatre niveaux :

 

Niveau 1 : les chamailleries normales

  1. Ignorez-les. Pensez à vos prochaines vacances !
  2. Dites-vous que vos enfants, en réglant leurs conflits, font une expérience importante pour eux.

 

Niveau 2 : la situation se dégrade, l’intervention d’une adulte peut être utile

  1. Reconnaissez leur colère (« Vous avez l’air furieux l’un contre l’autre »)
  2. Exprimez le point de vue de chaque enfants (« Alors, Sara, tu veux garder le petit chien parce qu’il vient de s’installer dans tes bras. Et toi Billy, tu trouves que tu as aussi le droit de le prendre. »)
  3. Décrivez le problème avec respect en écoutant la version de chaque enfant avec respect et en reconnaissant la gravité du problème. (« C’est un cas difficile : deux enfants et seulement un petit chien »)
  4. Manifestez votre confiance dans la capacité des enfants à trouver leur propre solution (« J’ai confiance en vous pour trouver une solution, qui soit équitable pour vous deux… et juste pour le chien ».)
  5. Quittez la pièce.

 

les disputes entre frères et soeurs

 

Niveau 3 : Situation potentiellement dangereuse

  1. Informez-vous (« Est-ce une bagarre pour rire ou une vraie bagarre ? On a le droit de se battre pour jouer. Mais pas le droit de se battre réellement. »)
  2. Informez les enfants (« On a le droit de se battre pour jouer si tout le monde est d’accord. Si cela n’amuse pas les deux enfants, il faut arrêter. »)

 

Niveau 4 : situation vraiment dangereuse, intervention de l’adulte indispensable. 

  1. Décrivez ce que vous voyez (« Je vois deux enfants très en colère qui vont se faire mal ».)
  2. Définissez la règle et fixer la limite (« C’est une situation très dangereuse.)
  3. Séparez les enfants (« Ensemble, vous n’êtes pas en sécurité. Il faut prendre le temps  de vous calmer. Tu peux aller dans ta chambre et toi dans la tienne. »)

 

Résolution de problème une fois la situation revenue au calme 

Réunir les personnes concernées et expliquer le but de la réunion.

Expliquer à chacun les règles fondamentales.

Mettre par écrit ce que ressent chaque enfant et ce qui le préoccupe. Lire les notes tout haut devant les enfants pour vous assurer que vous les avez bien compris.

Permettre à chaque enfant de réfuter la version de l’autre.

Engager chacun à suggérer autant de solutions que possible. Mettre par écrit toutes les idées, sans les juger. Laisser les enfants commencer.

Choisir les solutions qui conviennent à tout le monde.

Engager un suivi pour évaluer la façon dont se passent les choses.

 

……………………………………………………………………………………………………..
Source : Frères et soeurs sans rivalité de Faber et Mazlish

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s