Le Projet Voltaire adapté aux dyslexiques et aux dyspraxiques

Publié le par Amandine Paret

Après un an de travail, en collaboration avec AidOdys, le Projet Voltaire vient de sortir une nouvelle fonctionnalité très attendue permettant aux dyslexiques et aux dyspraxiques de personnaliser l’affichage des exercices en fonction de leurs difficultés.

8 à 10 % de la population souffre de troubles dyslexiques ou dyspraxiques. Autant de personnes dont l’apprentissage de l’orthographe est parsemé d’embûches : confusions auditives ou phonétiques, inversion de lettres ou de syllabes, substitution de certains mots, omission ou adjonction de lettres… Ce handicap mène souvent à un dégoût pour l’écrit et à un découragement. Ce n’est pourtant pas une fatalité ! Il existe des outils efficaces permettant aux personnes concernées de faciliter leur rapport à l’écrit.

La clé est d’adapter le format du texte affiché au format attendu par la personne « dys ». En d’autres termes, il faut que le format d’affichage soit conforme aux préconisations de l’orthophoniste.

Constamment en relation avec les enseignants, les professionnels de la formation et les parents confrontés à ce handicap, le Projet Voltaire réfléchissait depuis longtemps à un moyen d’adapter ses outils. En 2015, la découverte de la jeune société AidOdys, experte en la matière, a permis de concrétiser le projet. Après un an de travail d’élaboration et de développement, le Projet Voltaire propose désormais le moyen d’adapter l’affichage de ses exercices en fonction des difficultés de chacun.

Grâce à l’icône dédiée, on bascule rapidement en mode « DYS » :
DYS

L’utilisateur a alors le choix parmi plusieurs configurations possibles :
– une adaptation classique apportant une solution aux difficultés les plus fréquentes ;
– une mise en valeur des voyelles et des consonnes ;
– une adaptation personnalisée laissant la possibilité de choisir ses propres paramétrages en fonction, par exemple, des préconisations de son orthophoniste (choix de la police, des couleurs ou de l’interlignage, mise en valeur de la ponctuation, des majuscules, des lettres B, D, P, Q…).

dyslexiques

Cette nouvelle fonctionnalité concerne tous les modules en ligne du Projet Voltaire, des Fondamentaux  au moduleExcellence, en passant par l’orthotypographie, permettant ainsi aux dyslexiques et aux dyspraxiques de tout âge et de tout niveau de s’entraîner au même titre que nos 3 millions d’utilisateurs.

Un pas supplémentaire pour la Mission handicap du Projet Voltaire qui s’attache à rendre accessible ses outils en ligne et l’examen du Certificat Voltaire au plus grand nombre : sourds, non-voyants, malvoyants, et maintenant dyslexiques et dyspraxiques.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s