Mon enfant est surdoué : que faire ?

Mon enfant est surdoué : que faire ?

Vous sentez que votre enfant est surdoué ? Qu’il semble être plus mature que son jeune âge ? Il est peut-être précoce. Une différence positive qu’il faut savoir comment vivre avec et comment la développer davantage.

Les différents signes de précocité

Eveil : Certains indices peuvent mettre la puce à l’oreille des parents Votre enfant est d’abord un bébé éveillé. Il marche la plupart du temps à 12 mois au lieu de 14, parle aisément à 2 ans au lieu de 3 et sait lire dès l’entrée au CP.

Langage : S’exprime très bien sans forcément passer par la phase du « parler bébé ». Un vocabulaire riche et étonnant pour son âge.

Lecture : Apprentissage de la lecture seul et tôt, 90 % des enfants précoces savent lire avant le CP et sont dotés d’une compréhension rapide.

Non à la routine : L’enfant précoce supporte mal l’échec et manque de ténacité face aux difficultés.

Enfant curieux : L’enfant précoce est très curieux. Il pose d’innombrables questions, s’intéresse à des sujets qui ne sont pas forcément de son âge (origine homme, préhistoire, astronomie) et épuise le sujet jusqu’au bout puis change de centre intérêt.

Questions embarrassantes : La mort, la vie, Dieu, l’espace…

Relations sociales : Difficulté à s’insérer socialement. L’enfant précoce est rarement le leader du groupe, il préfère passer inaperçu. En règle générale, il est plus à l’aise avec des enfants plus âgés ou plus jeunes.

Fréquemment hypersensible et anxieux : Il ne peut pas supporter l’injustice qu’elle soit envers lui ou envers un autre.

Dysynchronie : Chez les enfants précoces on observe un décalage entre la pertinence de leurs remarques et la maladresse dont ils peuvent faire preuve (ils ont un raisonnement de grand et comportement de bébé).

Situation d’urgence : sa timidité maladive peut l’empêcher d’agir, il s’en voudra ensuite de ne pas être intervenu alors qu’il aurait dû le faire.

Imagination fertile : l’enfant précoce se crée un univers imaginaire (et un ami imaginaire parfois) pour satisfaire son besoin de s’évader.

Grand sens de l’humour : Cela lui permet de se distancier des évènements.

Esprit critique : Face à lui-même et face aux autres, adultes compris. Il n’hésite pas à reprendre son interlocuteur s’il se trouve face à une défaillance.

Une accélération d’apprentissage est-elle une solution ?

Sauter une classe peut être vécu comme un traumatisme pour un enfant : il quitte ses copains, doit rattraper son retard dans le programme scolaire, etc. Les études ont toutefois montré que l’accélération était bénéfique aux enfants à haut potentiel. Les nouveaux exercices proposés vont les stimuler. En France, 57 % des enfants surdoués sont en avance d’une ou plusieurs classes.

Une fois identifiée, la précocité doit être prise en charge de façon adaptée à chaque enfant. Il est important de réunir les parents et l’équipe pédagogique – enseignant, psychologue scolaire – pour comprendre ses besoins. Un enfant qui présente certains de ces signes n’est pas forcement précoce. Seul le passage de test auprès de psychologue qualifié aura valeur de confirmation de vos soupçons.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s