La résolution de conflits

Educatout


La résolution de conflits

Si je vous demandais de compter le nombre de conflits que vous gérez en une journée, le nombre serait probablement assez important. L’enfant entre tôt dans la microsociété qu’est la garderie et est donc en contact avec les autres. Que ce soit avec les conflits de territoire ou les conflits de possession, l’enfant apprend très rapidement que la vie en société est certes agréable, mais aussi qu’elle comporte bien des inconvénients. Négocier pour l’obtention d’un jouet, attendre pour parler à l’éducatrice, perdre « la » place qu’il voulait tant… tout cela peut devenir frustrant pour l’enfant, mais ces situations sont inévitables. Il devra apprendre à gérer les conflits à 2 ans, mais aussi à l’âge adulte. Comme nous travaillons très fort avec l’enfant pour l’aider à devenir un adulte épanoui, apprendre à gérer les conflits de façon « gagnant-gagnant » fait partie des apprentissages.

Les enfants règlent souvent leurs conflits par des cris, des pleurs, des coups ou des morsures parce qu’ils ne connaissent pas d’autres façons de le faire. Il faut donc leur apprendre à régler leurs conflits de façon pacifique. Oui, cela risque de demander du temps et de l’énergie à l’adulte. Par contre, un énorme bagage leur sera transmis et celui-ci les aidera à s’épanouir, c’est-à-dire devenir des enfants et des futurs adultes avec qui il sera intéressant de passer du temps. Les enfants habiles socialement sont plus souvent approchés par les autres enfants.

 

Dès l’âge de 2 ans, les enfants peuvent être guidés pour régler leurs conflits de façon pacifique. Quand un conflit éclate…

  1. Vous approcher rapidement et calmement et signifier aux enfants votre désaccord. Cesser tous gestes et toutes paroles agressifs.
  2. Reconnaitre et nommer les émotions vécues par les enfants impliqués dans le conflit.
  3. Demander ce qui s’est passé, comment cela a débuté.
  4. Reformuler le problème.
  5. Regarder les solutions possibles avec les enfants.
  6. Appliquer une solution.
  7. Féliciter les enfants de leurs efforts. Les encourager à poursuivre.

Dès l’âge de 3 ans, il est possible de tranquillement amener les enfants à régler leurs conflits seuls. Les habiletés des enfants se développeront avec de la pratique, mais ils auront besoin de votre aide au début. Lentement, les enfants pourront développer leurs habiletés à régler leurs conflits. Certaines situations ou certains conflits plus difficiles à régler pourront quand même nécessiter une intervention de votre part. Educatout.com a créé un outil visuel, l’arc-en-ciel de la résolution de conflits. Cet outil pourrait vous aider à appliquer la résolution de conflits étape par étape dans le but de trouver une solution gagnant-gagnant. Il pourra aussi, une fois les habiletés développées, guider les enfants à trouver une solution équitable pour les deux parties.

 

Vous diriger dans le club et imprimer l’arc-en-ciel de la résolution de conflits. Plastifier le document et l’afficher à la vue des enfants.

 

Comment l’arc-en-ciel fonctionne-t-il?

L’arc-en-ciel présente les différentes étapes de la résolution conflits :

 

Étape 1 (rouge) : Je m’arrête, je m’éloigne du conflit

À cette étape, vous approcher des enfants et cesser le conflit.

 

Étape 2 (orange) : Je me calme, je respire

Permettre aux enfants de se calmer. Mettre à leur disposition un coin calme et douillet ainsi que du matériel libérateur d’énergie (pâte à modeler, balles molles, coussin, etc.).

 

Étape 3 (jaune) : J’écoute, je pense

Inviter les enfants à réfléchir au conflit qui vient de survenir.

 

Étape 4 (vert) : J’en parle

Inviter les enfants à revenir pour discuter. Donner le droit de parole à chaque enfant pour…

  • Donner sa version de ce qui s’est passé et comment tout cela a commencé.
  • Nommer les émotions vécues par les enfants pendant le conflit.

Étape 5 (bleu) : Trouver une solution

Énumérer avec les enfants toutes les solutions envisageables pour régler le conflit. En choisir une et vérifier que chaque enfant impliqué est satisfait de la solution envisagée. Évaluer les résultats ensuite.

 

Familiariser les enfants avec l’arc-en-ciel

On peut, une fois l’outil mis à leur disposition, expérimenter diverses activités qui fera appel à l’arc-en-ciel. De cette manière, lorsqu’un conflit éclatera entre les enfants, l’outil leur sera familier et ils pourront plus facilement l’utiliser avec vous.

  • Utiliser des marionnettes et leur faire vivre des conflits. Passer une à une les étapes pour trouver une solution gagnante pour tous.
  • Le jeu des conflits. Décrire divers conflits qui peuvent survenir ou qui sont déjà survenus avec les enfants. Passer une à une les étapes et trouver une solution gagnante.
  • Inviter les enfants à identifier des conflits qui peuvent être vécus quotidiennement. Les aider à trouver des solutions.
  • Lire des histoires dans lesquelles des conflits surviennent. Utiliser l’arc-en-ciel pour aider les personnages à régler leurs conflits.

Expérimenter

Dès qu’un conflit éclate dans votre groupe, vous approcher des enfants avec l’arc-en-ciel. Commencer par la première étape et poursuivre jusqu’à la dernière étape. Voici un exemple :

 

Pendant les jeux libres, William et Jacob s’approchent tous les deux du gros camion de pompiers rouge. Pendant que William s’agrippe à l’échelle pour le prendre, Jacob attrape les roues du camion et crie très fort : « C’est à moi, c’est moi qui le voulais! » William réplique en tirant très fort sur l’échelle, tellement fort que celle-ci se brise. Jacob, très fâché, crie à William : « C’est de ta faute, c’est toi qui as brisé le camion! »

 

Tout cela se déroule en quelques secondes, sous vos yeux. Vous vous approchez des deux enfants, tenant l’arc-en-ciel dans vos mains. Vous les invitez à aller s’assoir sur une chaise pour respirer un peu (étape 1).

 

Une fois assis, vous leur donnez une balle molle pour les aider à passer leur colère (étape 2).

 

Ensuite, vous invitez les deux enfants à réfléchir à leur conflit pendant 5 minutes (étape 3).

 

Après 5 minutes, vous vérifiez que les deux enfants sont calmes et aptes à régler le conflit ensemble. Vous vérifiez de chaque côté ce qui s’est passé (étape 4).

 

Chacun raconte la même version des faits. Jacob dit qu’il a eu beaucoup de peine de voir William prendre le camion qu’il voulait avoir. De son côté, William mentionne qu’il était fâché de voir que Jacob tirait très fort sur le camion et que c’est pour cela qu’il tenait l’échelle tellement fort que celle-ci s’est brisée. Vous regardez avec eux de quelles façons vous pouvez résoudre le problème (étape 5).

 

Jacob propose d’aider William à recoller l’échelle, mais William dit qu’ils ne pourront pas jouer avec le camion une fois l’échelle réparée. Il propose d’ailleurs de partager le bac de voitures et de jouer ensemble pendant que la colle sèche. Vous félicitez ensuite les deux enfants!!!

 

Impliquer les parents

Peu importe ce que vous travaillez avec les enfants, il est primordial d’en informer les parents et de les impliquer dans le processus. Les conflits surviennent aussi à la maison avec la fratrie. Expliquer aux parents la méthode que vous utilisez pour aider les enfants à régler leurs conflits. Au besoin, leur remettre l’arc-en-ciel et une courte explication pour chacune des étapes. Lorsqu’un enfant réussit à régler un conflit pendant la journée, inscrire un message dans le cahier de celui-ci. Par exemple, vous pourriez écrire : William a vécu un conflit avec un copain, mais il a réussi à le régler. Il a trouvé une belle solution… Cela fera plaisir aux parents et en plus, ils verront les avantages d’utiliser cette méthode à la maison. Plus vous travaillerez ensemble, plus les enfants développeront leurs habiletés.

 

Maude Dubé, éducatrice spécialisée

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s