Orthographe illustrée (PDF gratuit)

 

Orthographe illustrée - échelle

Il existe plusieurs stratégies pour mémoriser l’orthographe des mots. Entre autres, il est possible d’intégrer un dessin en utilisant les lettres qui représentent une difficulté. Par exemple, un enfant qui oublie toujours le «h» initial du mot «haut» pourrait transformer cette lettre en échelle pour ne plus l’oublier. Parlant d’échelle, en dessiner une en traçant des barreaux entre les deux «l» du mot «échelle» pourrait aider un élève à ne pas oublier de doubler cette consonne.  Transformer l’accent circonflexe du mot «âge» en chapeau de fête est un autre exemple, imaginé par une de mes élèves. Évidemment, l’orthographe sera mieux retenue si l’élève trouve lui-même une façon significative d’illustrer la difficulté orthographique.

 

Toutefois, puisque ce n’est pas toujours évident de trouver comment illustrer une difficulté, un coup de pouce peut toujours aider. À ce sujet, j’ai découvert un outil très intéressant : L’Orthographe illustrée. Ce document illustrant l’orthographe de 200 mots a été créé par des orthophonistes et neuropsychologues, avec l’aide d’un concepteur graphique. Je connais cet outil depuis un moment, mais  j’ai appris récemment qu’il est maintenant offert gratuitement. Je précise que le document en format PDF est gratuit, mais qu’il est possible d’acheter une version papier.

Orthographe illustrée

Les différents liens pour accéder à L’Orthographe illustrée :

  • Le fichier PDF regroupant les 200 images est ici.
  • Le document théorique lié à l’utilisation de L’Orthographe illustrée peut être téléchargé ici.
  • Le site du Laboratoire de psychologie et de neurocognition d’où proviennent ces documents se trouve ici.

 

 

Petite précision

Les 200 mots illustrés sont variés et ce ne sont pas nécessairement des mots que les élèves apprennent à bien orthographier lors de leur étude de la semaine. Bien au contraire! À titre d’exemple, il y a le mot «maison», mais il y a également le mot «amputer». Toutefois, cela peut aider à travailler la stratégie en donnant des exemples précis à l’élève. De plus, certaines illustrations peuvent servir pour travailler les homonymes. C’est le cas, par exemple, pour les mots «reine» et «renne». Les illustrations peuvent aussi aider à apprendre la signification de certains mots.

Enfin, je ne vous conseille pas d’imprimer toutes les illustrations, mais de choisir celles qui pourront vous être utiles. Il pourrait aussi être intéressant, si vous souhaitez tout imprimer, de choisir l’option d’imprimer 4 images par page et de les découper pour en faire un mini dictionnaire.

En espérant que vous allez vous amuser à apprendre ou enseigner l’orthographe de ces mots, je vous dis à bientôt,

Mélanie

Mise à jour du 5 octobre 2014 : J’ai trouvé un autre dictionnaire visuo-sémantique qui semble plus approprié pour les élèves du primaire. Je vous invite à le découvrir en cliquant ici.

Mise à jour du 13 avril 2016 : Les liens dans l’article ont été corrigés après que le site du LPNC ait modifié ses pages. Toutefois, je vous conseille grandement d’enregistrer le fichier sur votre ordinateur parce qu’il est possible que le site du LPNC soit à nouveau modifié un jour.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s