Les enfants d’aujourd’hui… ne sont pas les mêmes qu’hier !

Copyright 2015 – Programme d’accompagnement à la Parentalité Consciente et Respectueuse
Par Isabelle Filliozat et Camille et Olivier du blog http://www.les-supers-parents.com

 

Cliquez sur le lien suivant pour écouter Isabelle Filliozat:

http://www.parentalite-consciente.com/extrait-programme-accompagnement-isabelle-filliozat-mod2-chap1/

Les enfants d’aujourd’hui, ne sont pas ceux d’hier!
Isabelle: Clairement les enfants d’aujourd’hui, ne sont pas ceux d’hier !
C’est une évidence, les enfants d’aujourd’hui ont beaucoup plus de mal à se concentrer, ils sont bienplus actifs bien qu’ils courent moins que les enfants d’hier.
Ils sont rebelles, beaucoup plus qu’hier. Ils semettent dans tous leurs états, font des crises plus qu’hier…
Est-ce que c’est, comme le disent certains, un problème d’éducation ? Est-ce que c’est un
problème d’autorité ?
Les statistiques sont là : en France, nous sommes le pays le plus autoritaire d’Europe … ça n’est probablement pas un problème d’autorité.
Les parents sont moins disponible.
Autre chose, beaucoup de choses ont changé dans l’environnement des enfants : les parents sont moins disponibles, ils travaillent d’avantage qu’avant … même s’il y a les 35h, il y a les transports et globalement les parents passent plus de temps à l’extérieur au travail et ont moins de temps pour leurs enfants.
Avant il y avait un couple pour s’occuper des enfants, aujourd’hui il y a de plus en plus de famille monoparentale. Non pas que la monoparentalité en elle-même va générer des soucis mais clairement il est plus difficile quand on est seul parent, de pouvoir subvenir aux besoins financiers d’un enfant donc on va travailler davantage, c’est aussi plus difficile quand il y a deux épaules au lieu de quatre pour porter les choses … parce que quelques fois, on peut avoir une super relation avec l’ex conjoint et donc avec l’autre parent mais quelques fois ça n’est pas le cas et là aussi ça fait un petit peu de difficultés mais surtout … parce que ça, c’est presque des détails par rapport au problème de société que nous rencontrons de ce temps accéléré qui n’est absolument pas le temps des enfants … nous avons des horaires ultra stricts qui ne sont pas compatibles avec les besoins des
enfants.
Les écrans envahissent leur espace
Il y a ces écrans qui envahissent leur espace, qui envahissent les espaces de rêveries … même les parents passent énormément de temps sur les écrans au lieu de jouer avec les enfants.
La pollution alimentaire
Il y a la pollution … et oui ! La pollution génère des problèmes dans notre cerveau et des problèmes dans nos intestins.
La nourriture que nous ingérons aujourd’hui n’est pas toujours bonne pour notre santé et a un impact direct sur notre cerveau. 95% de la sérotonine, cette hormone qui nous permet de nous sentir bien, confortable, de nous focaliser, d’être attentifs est sécrétée par les intestins. Et donc en fonction de ce que j’ai dans mes intestins, je vais être plus ou moins calme.
Il arrive que nous achetions des bonbons à nos enfants et depuis un an, la Communauté Européenne a réussi à obtenir que sur ces produits, sur les produits qui contiennent 19 additifs, donc ces 19 additifs sont associés à une petite phrase … alors voilà, il faut que je la retrouve c’est écrit très très petit … et oui nous devons avoir désormais des
loupes pour aller au supermarché.
« Avertissement : E104, E129 … (celui-ci donc contient 2 de ces 19 adjuvants) peut avoir des effets indésirables sur l’activité et l’attention chez les enfants »
… peut avoir. En réalité vous imaginez bien que si l’Europe aréussi à imposer aux industriels cette petite mention, c’est que les études sont vraiment extrêmement importantes … il est désormais prouvé que au moins ces 19 additifs mais aussi
bien d’autres peuvent générer des troubles de comportements.
Le sucre lui-même … nos enfants aujourd’hui consomment beaucoup trop de sucre et ce sucre va augmenter leur énergie. Parfois on achète des barres énergétiques, c’est écrit que ça va booster notre énergie … oui mais si ça booste, ça ne permet pas non plus de rester assis à table au travail, juste derrière son bureau à l’école … Non booster l’énergie ça veut dire mobilisation musculaire !
Donc c’est bizarre, nous donnons beaucoup de sucre, des sodas, du jus d’orange, toutes sortes de choses pour dynamiser nos enfants … c’est vrai que parfois, ils sont un peu apathiques … à cause du sucre : c’est le moment de l’hypoglycémie. Et donc nous leur donnons tout ce sucre pour qu’ils aient plein d’énergie et après nous ne comprenons pas qu’ils sautent partout et qu’ils aient du mal à se concentrer.
Le sucre va augmenter, oui l’énergie et donc ils vont être hyperactifs et puis il va y avoir ensuite une baisse d’énergie dramatique qui fait qu’ils vont être en léthargie.
Dès qu’on a un enfant comme ça qui est en hauts et bas … on peut penser à un problème de sucre.
Nous en reparlerons.
A bientôt
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s