Une phrase magique pour résoudre et limiter les disputes dans les fratries (+ outils)

Une phrase magique pour résoudre et limiter les disputes dans les fratries (+ outils)

Je vous invite à découvrir une phrase magique pour résoudre et limiter les disputes dans les fratries :

 

 » Je vous aime et je vous fais confiance pour trouver une solution qui vous convienne à tous les deux. « 

 

Cette phrase est valorisante car elle rappelle l’amour inconditionnel et renforce la confiance et l’autonomie. L’autre aspect positif est qu’il n’y a pas de prise de position du parent.

 

Nous allons toute de même compléter avec d’autres expressions et outils qui favorisent l’estime de soi de chacun, l’esprit de famille, l’empathie, le respect et l’altruisme :

« La règle essentielle est : on se soutient. Cela implique que nous ne nous blessons pas les uns et les autres (oralement et physiquement) et que nous faisons de notre mieux pour nous entraider. « 

« Vous avez le droit de ne pas être d’accord et de vous exprimer avec respect. »

« Toutes les émotions sont légitimes mais les comportements ne sont pas tous acceptables. « 

« Chacun de vous est unique. Vous n’avez pas les mêmes besoins, les mêmes pensées, les mêmes désirs, la même expérience. C’est aussi ce qui fait votre force. »

« Une opposition nécessite d’être deux. Au même titre qu’une collaboration pour trouver une solution. Que préférez-vous ? »

« Quoi que vous ayez dit ou fait, vous pouvez réparer par exemple en vous excusant. Si vous ne vous sentez pas de le dire, il est possible de l’écrire ».

« Une critique doit être suivie d’une proposition d’amélioration. »

« J’aime vous regarder jouer/discuter ensemble/… » 

« Que ressent ta soeur/ ton frère… selon toi ? »

 

Outils

Les règles et les valeurs

Pour fixer des repères, établissez des règles familiales comprises et acceptées par tous. Donnez des exemples pour illustrer.

Listez aussi les valeurs de votre famille. Qu’est-ce qui est important pour vous ?

Enfin, affichez-les et prévoyez des révisions (dans le sens adaptation) au fil du temps.

La boite à demandes et à remerciements

Vous pouvez mettre en place des boites à demandes et remerciements pour chaque membre de la famille.

Cette boite disposée à l’entrée de la chambre accepte les messages sous deux formats suivants :

Besoins et demandes claires : « Salut, j’ai besoin de « … » alors voici ma « demande ». A ta disposition pour en parler. A plus tard. »

Gratitude : « Merci pour ce que tu as fait/ pour ton aide/pour ton écoute ».

L’écriture a de nombreuses vertus notamment celle de diminuer les ruminations mentales et celle de donner du sens aux pensées.

Cette technique a le mérite de transformer les reproches (problèmes) en demandes (solutions/négociations) afin de satisfaire des besoins. A compléter avec l’outil suivant.

 

La boite à suggestions + réunion de famille

Afin que chacun exprime ses besoins et des demandes claires au lieu de critiquer et de nourrir du ressentiment ou du stress, mettez en place une boite à suggestions. Chaque membre de la famille pourra y glisser des suggestions et idées d’amélioration de la vie en communauté.

Cette boite sera dépouillée lors d’une réunion de famille hebdomadaire ou chacun prendra la parole (avec le bâton de parole, c’est encore mieux).

 

Le tableau des besoins

Grâce à ses symboles, le tableau des pictogrammes des besoins est accessible y compris par les plus petits. Voir cet article.

 

Roue des choix

La roue des choix est un outil issu de la discipline positive. En voici une version adaptée aux conflits :

Accéder à l’article.

 

 

Le temps dédié

Parce que chacun a besoin de temps exclusif avec les parents, n’hésitez pas à programmer des rendez-vous en tête-à-tête avec chaque enfant. Vous trouverez des idées dans cet article.

 

Le bonhomme CNV

La communication non-violente est un langage créé par Marshall B. Rosenberg. Les moteurs de la CNV sont la bienveillance et l’empathie. C’est pourquoi elle trouve parfaitement sa place dans l’éducation positive et dans la communication positive en général. Notez qu’il suffit d’une seule personne qui la pratique pour pacifier les relations.

La CNV s’articule autour de 4 étapes réunies sous l’acronyme : OSBD :

  • Observation (O) : décrire la situation sans juger
  • Sentiment (S) : exprimer les sentiments et attitudes suscités dans cette situation en employant le « je »
  • Besoin (B) : identifier et exprimer les besoins (un besoin insatisfait = émotion désagréable) ,
  • Demande (D) : faire une demande respectant les critères suivants : réalisable, concrète, précise et formulée positivement. Si cela est possible, que l’action soit faisable dans l’instant présent.
©gwalarn

 

La main de retour au calme

Cette main permet à chacun de se recentrer et de s’apaiser pour éviter les actions sous le coup de la colère (voir cet article).

 

Les jeux collaboratifs

Vous pouvez tester le jeu du bien-être pour l’épanouissement familial : http://papapositive.fr/jeu-bien-etre/

Ou encore ces jeux de psychologie positive

5 jeux de psychologie positive à pratiquer en famille ou entre amis

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s