Les immenses bienfaits de la psychologie positive avec les enfants

par · Publication 23 avril 2016 · Mis à jour 3 février 2017, Blog « apprendre à éduquer »

La psychologie positive a montré que le bonheur doit venir avant le succès (à l’école, dans la vie professionnelle, à travers des performances sportives…).

Pour Shawn Anchor, ce n’est pas le succès qui fait le bonheur, c’est bien l’inverse : le succès découle du bonheur, le bonheur est le carburant du succès.

psychologie positive enfants

 

On gagnerait alors à appliquer les principes de la psychologie positive avec les enfants, à l’école et à la maison :

  • sur les pensées (l’état d’esprit)

éduquer les enfants avec la psychologie positiveOn peut partager les principes de la psychologie positive avec les enfants :

Il est possible d’entraîner ton cerveau pour accéder le plus souvent à des émotions agréables qui te transporteront dans un spirale positive et vertueuse. 

Plus ton niveau de bonheur est élevé, plus tes projets et tes actions seront couronnés de succès. Ton travail sera plus productif et tes efforts te procureront plus de plaisir. 

Les émotions agréables (comme la joie, la sérénité, l’amour, la fierté, l’enthousiasme, l’émerveillement, la gratitude…) sont aussi indispensables pour nous que l’essence pour une voiture. 

Les émotions agréables sont variées : elles peuvent parfois être intenses, parfois plus basses en énergie.

Le bonheur, ce n’est pas seulement être heureux : c’est aussi rendre heureux.

L’argent contribue au bonheur mais l’argent contribue encore plus au bonheur quand on sait comment le dépenser : cela rend plus heureux de dépenser pour les autres que pour soi-même. 

Les petits bonheurs répétés rendent plus heureux que les grands bonheurs rares : c’est le nombre qui compte, pas l’intensité. 

En changeant notre manière de penser, il est possible d’augmenter notre degré de satisfaction face à la vie car notre niveau de bonheur dépend à hauteur de 40% de notre façon d’agir et de penser. 

Il est possible d’être triste et heureux quand on est positivement présent aux moments agréables de la vie pour qu’ils représentent une force et une nourriture disponible dans les moments difficiles.

Julie Bazinet (auteur de Eduquer les enfants avec la psychologie positive) vulgarise les principes de la psychologie positive en faisant le parallèle avec un gâteau :

Il y a une moitié qui est déjà décorée dès ta naissance et une autre petite partie qui se décore selon ce qui se passe dans ta vie. Par contre, il y a une grande partie où c’est toi qui choisis, avec ce qui se passe dans ta tête, la couleur du glaçage, les décorations, la forme des bougies etc… Certaines personnes laissent moisir cette part du gâteau et choisissent de ne pas le décorer. Ces personnes sont souvent plus tristes, stressées et inquiètes. 

citation psychologie positive

 

  • sur les actes (le comportement)

Voici quelques idées d’activités de psychologie positive qu’on pourrait partager avec les enfants :

  • Décrire les 3 plaisirs (3 kifs) de la journée (lors du repas du soir, au moment du coucher…) ou de la veille (avant de débuter la journée d’école)
  • Faire preuve de gratitude : dire merci même pour des petites choses (à soi-même, aux autres, à la nature), s’émerveiller des beautés de la nature ou des réalisations humaines (artistiques, sportives…)
  • Penser à des expériences génératrices d’émotions agréables
  • Pratiquer la méditation de pleine conscience
  • Ecrire : un mot gentil à quelqu’un, un répertoire de bons souvenirs ou de réussites
  • Aller se promener ensemble
  • S’inspirer à travers la musique, les films, les belles histoires
  • Se mettre en mouvement : danser, courir, sauter dans les airs
  • Faire preuve d’altruisme : partager, aider, sourire à l’autre, encourager
  • Visualiser un lieu agréable, dans-lequel on se sent en sécurité, dans-lequel on peut se réfugier
  • Verbaliser ses émotions, dire sa météo personnelle : comment je me sens ? quelles sont mes sensations physiques ?
  • Revenir sur ses erreurs : les reconnaître, les analyser, réparer et s’excuser si nécessaire, trouver des solutions pour faire autrement, (se) pardonner
  • Se dire des affirmations positives, optimistes et encourageantes (je suis aimé(e), j’aime, je peux réaliser mon rêve, j’ai le pouvoir de contribuer au monde…)
  • Rire : pratiquer le yoga du rire, sourire volontairement pour activer la rétro action faciale, faire des grimaces…
  • Connaître et exploiter ses forces individuelles au quotidien (dans le travail scolaire, les activités extra scolaires, dans les relations avec les autres…)

 

Mis en pratique dès le plus jeune âge, les principes de la psychologie positive augmentent les chances de réduire le stress, optimisent les potentiels, développent la force de caractère des enfants et préviennent la dépression.

………………………………………………………….

 

Pour aller plus loin, je vous recommande le livre Eduquer les enfants avec la psychologie positive de Julie Bazinet (éditions Jouvence).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s