Des trucs et astuces pour les troubles de DYS, Emission avec Françoise Chée du 2 mars 2018

Des trucs et astuces pour les troubles de DYS

Quoi de neuf?

Selon, l’Association belge de Parents et Professionnels pour les Enfants en Difficulté d’Apprentissage (APEDA), plus de 400 000 enfants et adultes en Belgique francophone présentent un ou plusieurs troubles d’apprentissage. De plus en plus d’aides pour l’apprentissages voient le jour, mais ce n’est pas toujours facile de s’y retrouver. Voici un répertoire de conseils spécialement conçu pour les DYS.

Françoise Chée fait partie de ces 10% de Français atteint de troubles cognitifs et troubles de l’apprentissage. Lorsqu’elle apprend que son fils aîné est, lui aussi touché, elle essaye de trouver des trucs et astuces qui pourraient l’aider dans son apprentissage. Ce qui n’est pas toujours évident…

Elle décide alors de créer une page Facebook qui reprendrait tous les trucs et astuces de chacun, professeurs, instituteurs, parents d’enfants DYS,… Chaque jour, elle délivre des conseils à près de 62.000 personnes venant de 45 territoires différents, Belgique, France, Canada… Ces différents followers ont un point commun: ils s’intéressent aux troubles DYS. DYS, ce sont trois lettres pour désigner tant la dyslexie, que la dysgraphie, la dysorthographie, la dyspraxie ou encore la dyscalculie… Des troubles de l’apprentissage.

Trouble ou difficulté d’apprentissage ?

Comme l’explique l’APEDA, cela fait des années, que l’on parle de « difficultés d’apprentissage ». Pourtant, selon l’association, il est important de nuancer les termes et de faire la distinction entre troubles et difficultés d’apprentissage…

Selon l’association, les difficultés d’apprentissage « sont généralement passagères et dues à des facteurs externes. Elles peuvent aboutir à un échec scolaire si elles ne sont pas prises en compte et si aucune intervention adéquate n’est mise en place. »

Les troubles d’apprentissage sont eux, malheureusement permanents, leur origine est « neurologique et ces troubles sont caractérisés par des difficultés persistantes touchant le langage, la lecture, l’attention, l’écriture, l’automatisation du geste, la pensée mathématique… Ils sont un frein dans l’acquisition des bases fondamentales et nécessaires aux apprentissages et ce, malgré une intelligence normale, voire supérieure à la moyenne. Ces troubles d’apprentissages amènent souvent l’enfant à fournir des efforts inversement proportionnels aux résultats obtenus et peuvent aboutir à des échecs répétitifs accompagnés d’une diminution de l’estime de soi. »

En fonction des affinités de chacun

Chaque astuce est regroupée dans un album, en fonction de la thématique de base, que ce soi, la grammaire, les mathématiques ou l’apprentissage d’une poésie. Un conseil qui fonctionne pour l’un ne fonctionnera pas nécessairement pour l’autre. Pour trouver ce qui convient à chacun, c’est donc un véritable parcours du combattant.

Aujourd’hui, la société prend conscience de ces troubles, mais pour Françoise, ce n’est pas assez. Par exemple, il lui arrive de tourner plusieurs fois dans un rond-point, non, parce qu’elle ne sait pas conduire, mais parce qu’il lui faut plus de temps pour lire les panneaux au bord de la route.

Françoise Chée était l’invitée dans Quoi de neuf? (Ré)écoutez l’intégralité de son histoire et de son parcours dans l’interview ci-dessous.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s