Archives pour la catégorie examens

Bac S 2018, révisions de physique-chimie : les vidéos de cours incontournables

Relativité du temps, calcul d’un pH ou cinétique : en vue de l’épreuve écrite de physique-chimie du bac S, jeudi 21 juin, Les Bons Profs ont sélectionné des rappels de cours sur des thèmes à maîtriser.

Le Monde |

Extrait de la vidéo Les Bons Profs « Dosage par titrage direct »

L’épreuve écrite de physique-chimie du bac 2018 aura lieu jeudi 21 juin. Pour réviser cette épreuve du bac S, le site de soutien scolaire Les Bons Profs a sélectionné à l’intention des candidats les rappels de cours incontournables, portant notamment sur l’effet Doppler, le travail d’une force constante ou les grands types de réactions en chimie organique.

Cette sélection constitue ce que les enseignants de ce site de soutien scolaire en ligne estiment devoir être maîtrisé absolument. Elle permet de s’assurer de précieux points, mais ne représente pas pour autant une liste exhaustive. Le conseil reste le même qu’en classe : pas d’impasse !

Lire aussi :   Bac S 2018 : les meilleures ressources pour réviser la physique-chimie sur le Web

Dans le cadre d’un partenariat Le Monde Campus – Les Bons Profs, nous publierons jusqu’au bac des sélections de vidéos incontournables dans les différentes matières, des conseils de profs pour réussir le jour J, et durant l’examen, ainsi des corrigés vidéo dès la fin de chaque l’épreuve, sur la page lemonde.fr/bac

Publicités

Bac 2018 : ces applis gratuites vous aideront à progresser en anglais

Le Monde.fr

A l’approche des épreuves de langue du bac 2018, des oraux de concours ou encore en prévision d’un séjour à l’étranger, voici cinq applications mobiles recommandées et par des professeurs et testées par Le Monde Campus.

LE MONDE |

Epreuves écrites de LV1 et LV2 anglais du bac 2018, les 20 et 22 juin, oraux de nombreux concours, départ en vacances ou tout simplement envie de « se remettre » à la langue de Shakespeare… Les raisons de réviser et de s’entraîner sont nombreuses, et quelques minutes quotidiennes suffisent souvent. Voici une sélection de cinq applications accessibles gratuitement, recommandées par des professeurs d’anglais et testées par Le Monde Campus, afin de réviser et s’entraîner. Avec, pour chacune d’elles, les points qu’elles permettent particulièrement de travailler.

Avec ces cinq applications téléphones, révisez ou améliorez votre anglais facilement.

  • Travailler son vocabulaire avec Memrise

Cette application fonctionne comme un mini-jeu vidéo : l’utilisateur arrive sur une planète étrangère et il lui faut avancer dans les niveaux pour la découvrir. Sept niveaux différents sont proposés, avec la possibilité d’en changer en cours de route si on se rend compte que l’on a visé trop haut ou que l’on s’est sous-estimé. Memrise fait surtout travailler l’apprentissage du vocabulaire et, comme son nom l’indique, l’accent est mis sur la mémorisation. On peut regretter un niveau attendu un peu bas, même dans les exercices supposés les plus difficiles. Version gratuite disponible.

  • Revoir la grammaire au quotidien avec Duolingo

Le point fort de cette application sont ses exercices de grammaire, qui permettent de revoir des points qui ne sont pas forcément au programme de terminale. On peut également choisir le temps que l’on souhaite y consacrer par jour, entre cinq et vingt minutes. A conseiller à ceux qui veulent compléter leurs révisions par petites touches quotidiennes. Autre atout à noter : l’application est entièrement gratuite.

Avec son interface tout en anglais, cette application est réservée à ceux qui n’ont pas de grosses difficultés. L’utilisateur a le choix, en début de parcours, entre sept niveaux, du débutant à l’utilisateur avancé, et même les meilleurs y trouveront des exercices à leur niveau. L’application repose sur une série de vidéos à regarder, des questions de vocabulaire mais aussi d’expression orale où la prononciation est vérifiée. Pour ceux qui adopteraient la version payante à 15 euros par mois, des entretiens vidéos avec des professeurs sont aussi accessibles.

  • Revoir les notions au programme avec Kartable

Réalisé par des professeurs de l’éducation nationale, Kartable permet aux élèves d’accéder à des cours qui couvrent l’ensemble du programme de première et terminale. En ce qui concerne les langues vivantes, les cours sont rédigés en français, mais une partie est toujours consacrée au vocabulaire essentiel. Les élèves pourront également effectuer des quiz pour vérifier qu’ils ont acquis les connaissances de base, et s’entraîner avec des exercices de type bac. La version payante à 4,99 euros par mois permet de télécharger les cours en PDF et d’avoir accès aux corrections en illimité.

Lorsqu’on cherche un mot ou une expression, on est souvent tenté d’utiliser Google Traduction, qui ne propose qu’une seule correspondance, parfois inexacte. Mieux vaut se tourner vers un dictionnaire qui répertorie la grande polysémie du vocabulaire anglophone, comme Wordreference. Saviez-vous par exemple que le terme « go » compte une vingtaine de sens différents ? On vous laisse explorer le reste…

(Cet article a été publié pour la première fois en mai 2017 et a été mis à jour.)

MobiBrevet, MAÏF

mobiBrevet

Engagée en faveur du partage de la connaissance, la MAIF offre à tous les candidats au brevet le téléchargement gratuit et sans conditions de l’appli mobiBrevet pour réviser et préparer l’examen.

    L’application mobiBrevet est habituellement téléchargeable au tarif de 1,99 € sur téléphone Androïd et sur iPhone.

  • Avec la MAIF télécharger gratuitement mobiBrevet

 

Comment ça marche ?

    MobiBrevet propose différents modules de révision et d’entraînement pour les épreuves du brevet (français, mathématique, histoire-géographie-éducation civique, physique – chimie, technologie ) :

 

  • des fiches de révision,
  • des résumés audio des cours ou des dictées en français,
  • les concepts clés à connaître,
  • des tests pour vérifier ses connaissances,
  • des conseils méthodologiques pour organiser ses révisions et réussir l’examen,
  • des révisions en temps limité permettant d’adapter son programme de révision en fonction de son temps disponible,
  • coaching pour être prêt le jour J (conseils, mémoire, santé, gérer son stress, etc.).

Dans ces matières : Français, Mathématiques, Histoire, Géographie, Enseignement moral et civique, Sciences de la vie et de la terre, Physique-Chimie et Technologie.

Parcoursup : ces universitaires qui refusent de trier les candidats à l’entrée en fac

A l’université Paris-I Panthéon-Sorbonne, en janvier.

Dans plusieurs facultés, les équipes chargées de classer les dossiers de candidature s’y opposent, soit par refus de la sélection, soit parce qu’ils estiment ce tri créé par la loi ORE impossible ou inutile.

LE MONDE | • Mis à jour le , par Séverin Graveleau

La mobilisation contre la réforme de l’accès à l’enseignement supérieur ne se fait pas que dans les assemblées générales étudiantes et les blocages d’une dizaine d’universités, qui ont fait la « une » ces derniers jours. En coulisses, certains enseignants-chercheurs, minoritaires, espèrent bien être les grains de sable qui enrayeront la machine Parcoursup : ils refusent de classer les milliers de lycéens qui postulent à l’université via la nouvelle plate-forme d’admission post-bac.

Ce tri, instauré par la nouvelle loi orientation et réussite des étudiants (ORE), repose sur l’examen des dossiers des élèves de terminale ou étudiants en réorientation. Il doit servir à départager les candidats dans le cas où ils sont plus nombreux que les places disponibles. Il détermine aussi l’ordre dans lequel les réponses seront données, à partir du 22 mai. Ce classement doit enfin permettre de repérer les candidats auxquels proposer un parcours personnalisé (remise à niveau, licence en quatre ans…).

Lille, Bordeaux, Paris-I, Paris-X, Aix-Marseille ou encore Lyon… En tout, les équipes enseignantes d’une soixantaine de formations, principalement en sciences humaines et sociales, ont voté des motions indiquant qu’ils ne participeront pas à ce classement, selon un décompte de l’association Sauvons l’université. Une position défendue par le Snesup-FSU, syndicat de personnels de l’enseignement supérieur opposé à la réforme.

Les raisons de leur mécontentement, 200 de ces enseignants-chercheurs les expliquent dans une tribune publiée sur Lemonde.fr. « L’université française n’a pas besoin de trier les candidats, elle a besoin de moyens pour garantir une place à tous les bacheliers dans la formation de leur choix », peut-on lire dans ce document.

« Nous ne sommes pas des chasseurs de tête. Que ceux qui ont porté cette réforme l’assument »

L’intégralité de l’article n’est pas accessible sans être abonné mais l’information est intéressante à connaître!

 

Aménagement des conditions de passation des examens et concours de l’enseignement scolaire, BTS et examens comptables supérieurs, pour les candidats en situation de handicap.

Afin de garantir l’égalité des chances avec les autres candidats, un certain nombre de dispositions législatives et réglementaires (citées en référence) permettent aux candidats présentant un handicap, de bénéficier des aménagements rendus nécessaires par leur situation.

Ces aménagements peuvent concerner notamment, et selon le cas :

  • une majoration du temps de composition ou de préparation
  • l’accès aux locaux et l’installation matérielle
  • l’utilisation de machine ou de matériel technique ou informatique
  • le secrétariat ou l’assistance par une tierce personne
  • l’accompagnement par un AVS (limité à certains handicaps spécifiques)
  • la lecture et l’écriture en braille
  • l’adaptation de la présentation des sujets
  • la dispense d’une épreuve ou d’une partie d’épreuve
  • l’étalement de la passation des épreuves sur plusieurs sessions
  • le bénéfice de la conservation des notes sur plusieurs sessions

Télécharger la note d’information à destination des candidats potentiellement intéressés par ces mesures et de leurs familles

Procédure

Les aménagements demandés doivent être en cohérence avec les dispositions mises en place au cours de la scolarité, et plus particulièrement durant les 2 dernières années scolaires qui auront précédé la session d’examen – dispositions stipulées le plus souvent dans le cadre de son PPS (Projet Personnalisé de Scolarisation), du PAI (Projet d’Accueil Individualisé), ou du PAP (Plan d’Accompagnement Personnalisé).

Deux cas de figure sont à distinguer :

Elèves ayant sollicité et obtenu le bénéfice d’une décision d’aménagement des conditions de passation d’un examen au titre de la session 2016-2017

Ce peut être le cas, par exemple, et sans que cette énumération soit exhaustive, des élèves en situation de handicap redoublant leur terminale ou toute autre classe d’examen en 2017-2018, ou des élèves ayant présenté les épreuves anticipées du baccalauréat en 2016-2017 (donc candidats aux épreuves terminales en 2017-2018).

Sauf exceptions, la décision d’aménagement prise pour la session 2017 sera réputée valable également pour la session 2018.

Aucun nouveau dossier ne devra donc être constitué pour ces élèves.

Les services rectoraux notifieront directement aux familles la prorogation des dispositions qui leur ont d’ores et déjà été accordées au titre de la session précédente.

Dans tous les autres cas.

Chaque élève qui souhaite bénéficier d’une ou plusieurs de ces dispositions devra constituer un dossier individuel composé :

L’ensemble du dossier est à transmettre à la Direction des services départementaux de l’Éducation nationale (DSDEN) de votre département, dont vous trouverez les adresses ci-après, soit par l’intermédiaire du médecin de l’éducation nationale, soit par la famille.

La réglementation prévoit que les dossiers doivent remonter au plus tard le dernier jour prévu pour l’inscription à l’examen concerné (réglementation introduite par le décret susvisé du 25 août 2015).

Les dossiers sont à envoyer aux adresses suivantes :

Monsieur le Directeur académique des services de l’Éducation nationale du Nord
Service médical en faveur des élèves – Aménagement d’examens pour candidats handicapés
1, rue Claude Bernard 59033 Lille cedex

Monsieur le Directeur académique des services de l’Éducation nationale du Pas-de-Calais
Service médical en faveur des élèves – Aménagement d’examens pour candidats handicapés
20, Bd de la Liberté BP 90016 62021 Arras cedex

http://www1.ac-lille.fr/cid82903/candidats-handicapes.html

TPE : les thèmes au programme pour le bac 2018 et 2019

« Agir pour son avenir » fait partie des nouveaux thèmes proposés aux élèves de 1re S, ES et L pour les travaux personnels encadrés, qui font l’objet d’une épreuve anticipée du bac.

LE MONDE | • Mis à jour le

Les TPE font l’objet d’une épreuve anticipée et obligatoire du bac.  AFP PHOTO / Martin BUREAU

La liste des thèmes des travaux personnels encadrés pour les années scolaires 2017-2018 et 2018-2019 a été publiée durant l’été au Bulletin officiel de l’éducation nationale. Cette liste étant renouvelée par tiers tous les deux ans, chaque série du bac général se voit proposer en cette rentrée deux nouveaux thèmes, sur un total de six thèmes chacune.

Le nouveau thème commun aux trois séries (scientifique, économique et sociale et littéraire) est «  Agir pour son avenir ». Son objectif est d’« ancrer les TPE dans une démarche d’ouverture sur le monde extérieur. En lien étroit avec le parcours Avenir, elle doit permettre aux élèves de poursuivre leur découverte du monde économique et professionnel, de développer leur esprit d’initiative et de création, et de construire un parcours de formation et d’orientation cohérent intégrant la préparation de l’après-baccalauréat », explique le Bulletin officiel.

S’y ajoutent de nouveaux thèmes spécifiques à chaque série : transports et transferts (bac S); la mondialisation (bac ES), et frontière(s) (bac L).

Les TPE doivent permettre de développer l’autonomie et l’initiative des élèves en les faisant mener en groupe des recherches documentaires, croisant au moins deux disciplines, et menant à une réalisation concrète (par exemple, maquette, poème, « une » de journal, dossier écrit, expérience scientifique, vidéo, représentation théâtrale, pages Internet, affiches, etc.) Il s’agit d’une épreuve anticipée du bac, obligatoire et dotée d’un coefficient 2, mais ne portant que sur les points supérieurs à la moyenne, précise le site Eduscol, destiné aux enseignants.

Lire aussi, sur le blog du professeur Claude Garcia : 10 conseils pour la dernière ligne droite des TPE et 10 conseils pour l’oral des TPE

Voici la liste complète des thèmes pour chaque série du bac pour les deux années à venir (les nouveautés figurent en italique) :

Bac S 2018 et 2019 – thèmes de TPE :

Agir pour son avenir
L’aléatoire, l’insolite, le prévisible
Individuel et collectif

Thèmes spécifiques

Transports et transferts
Structures
Matière et forme

Bac ES 2018 et 2019 – thèmes des TPE

Agir pour son avenir
L’aléatoire, l’insolite, le prévisible
Individuel et collectif

Thèmes spécifiques

La mondialisation
Les inégalités
L’argent

Bac L 2018 et 2019 – thèmes des TPE

Agir pour son avenir
L’aléatoire, l’insolite, le prévisible
Individuel et collectif

Thèmes spécifiques

Frontière(s)
Le jeu
Lumière, lumières