Archives pour la catégorie TDAH

Ressources autour du trouble du déficit de l’attention (avec ou sans hyperactivité)

Article du Blog « Papapositive »  http://papapositive.fr/3-minutes-comprendre-tdah/

Jeff     le 26 septembre 2017

Je vous invite à découvrir plusieurs ressources que j’ai regroupées autour du trouble du déficit de l’attention (avec ou sans hyperactivité). Elles s’adressent aux parents/enseignants/professionnels/enfants.

J’espère que cela vous aidera.

 

Vidéos

Source : Léo Lagrange Pôle TLSE

 

Cette deuxième vidéo donne un éclairage complet par les neurosciences :

 

PDF gratuits

 

  • Une BD :

Je partage avec vous une jolie découverte pour aider les enfants qui souffrent de TDA/TDAH et informer le grand public des spécificités de ces troubles : « Le TDA/H raconté aux enfants ».

L’auteure de cet ouvrage est Ariane Hébert, psychologue spécialisée en évaluation de la santé mentale auprès des adultes et des enfants.

L’histoire commence avec Léo, 9 ans, qui reçoit un diagnostic de TDA/H de la part de la psychologue. Ceci l’inquiète et le rassure à la fois. Car, enfin, il parvient à poser des mots sur ce sentiment d’être différent, notamment lorsqu’il ne parvient pas maîtriser ses colères soudaines ou encore quand il fond en larmes devant tous les élèves de sa classe.

Il va ansi apprendre qu’il est un « Chat-garou », tantôt doux comme chat, tantôt grognant et montrant les griffes comme un loup-garou !

La cousine de Leo a un trouble du déficit de l’attention. Elle a aussi deux aspects dans sa personnalité :  à la fois créative, débordante d’imagination et dynamique, elle peut en un instant rentrer dans sa carapace de pensées et s’isoler, comme une tortue.

Emma, la copine de Leo bouge et saute dans tous les sens comme une sauterelle depuis qu’elle est toute petite. Elle-aussi a reçu un diagnostic de TDAH.

Et c’est ainsi que Léo va découvrir qu’il est loin d’être si différent et qu’il existe des solutions et des méthodes pour s’entrainer à réduire les aspects les plus dérangeants de ses troubles. La preuve, son enseignant, Monsieur Lemay est aussi un … poissinge ! Car son TDAH s’exprime par une mémoire minuscule (comme un poisson) et il est devenu malin comme un singe, pour compenser cette particularité !

« Le TDA/H raconté aux enfants » est un livre qui soulagera les enfants et permettra à leur environnement de mieux les accepter et les comprendre.

Le recours aux animaux est astucieux car cela donne un support de visualisation et un objectif pour progresser.

Suite à l’histoire de Léo et la présentation des autres protagonistes et après une auto-observation sous forme de test pour déterminer de quel animal les enfants se rapprochent le plus, l’auteure donne des idées pour diminuer les effets du TDAH.

Je remercie Ariane Hébert pour ce précieux support qui aidera autant les familles que les enseignants/éducateurs.

« Le TDA/H raconté aux enfants » d’Ariane Hébert est disponible sur :

L’auteure propose aussi une boite à outils complète dans un second ouvrage : « La boîte à outils – Stratégies et techniques pour gérer le TDA/H »

 

 

Films d’animation

 

WEB

https://www.tdah-france.fr/

http://www.tdah.be/

MERCI JEFF

 

Publicités

Pourquoi les enfants TDAH (trouble déficit d’attention avec hyperactivité) passent-ils pour des enfants mal élevés ?

25sep.JPG

par ·

 

Pourquoi les enfants TDAH (trouble déficit d'attention avec hyperactivité) passent-ils pour des enfants mal élevés -

Alain Pouhet écrit dans son livre Questions sur les dys-, des réponses que de nombreux enfants atteints de TDAH (les « hyperactifs ») sont souvent remarqués pour des troubles du comportement (contrairement à des enfants TDA sans hyperactivité qui peuvent présenter un sévère trouble de l’attention mais qui sont « sages » et passent inaperçus).

Le docteur Pouhet regrette que le grand public et de nombreux enseignants envisagent la problématique du TDAH sous l’angle réducteur de la seule hyperactivité. Or ce raccourci est la porte ouverte à des amalgames du type hyperactivité = agitation = enfant mal élevé.

Le trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H) est une affection neurobiologique qui peut causer l’inattention, l’hyperactivité, l’impulsivité et d’autres difficultés d’apprentissage. La recherche semble indiquer que le TDA/H est fort probablement causé par des anomalies dans certains neurotransmetteurs ou messagers dans le cerveau qui rendent alors cet organe inefficace ou paresseux dans les zones qui contrôlent les impulsions, filtrent l’apport sensoriel et fixent l’attention (source).

Quand le trouble attentionnel est structurel, les troubles de l’attention sont anciens et présents partout, dans toutes les situations avec tous les adultes. Cependant, si la tâche proposée à l’enfant est motivante pour lui, il parvient mieux à se contrôler et à être disponible mais pour un temps seulement car cela est coûteux en termes d’attention et d’énergie pour lui.

Bien souvent, les parents d’enfants atteints de TDAH sont dépassés parce que l’hyperactivité rend les enfants qui en sont touchés difficiles à élever (zapping, impulsion, oubli des consignes, agitation perpétuelle, déficit d’organisation, parfois trouble oppositionnel). Mais l’enfant est victime de ses symptômes… et les parents qui sont peu informés sur les troubles de l’attention avec hyperactivité sont eux aussi victimes de ce que leur enfant donne à voir et à entendre.

Comment comprendre et accompagner au mieux les enfants TDAH ?

Constater que l’enfant ne le fait pas exprès et n’est pas un provocateur né est indispensable pour changer de regard sur eux.

Alain Pouhet donne plusieurs pistes dans son livre pour mieux comprendre et accompagner les enfants hyperactifs :

  • le traitement médicamenteux (toujours après pose d’un diagnostic par un professionnel – neuropédiatres ou pédopsychiatres spécialisés ET hospitaliers – et consultation au cas par cas quand la facilitation de la vie scolaire de l’enfant échoue ou apporte une réponse insuffisante),
  • une prise en charge cognitivo-comportementale,
  • une parentalité bienveillante et empathique (la parentalité bienveillante donne des outils pour désamorcer les conflits et cultiver l’intelligence émotionnelle des enfants),
  • une coopération enseignants/ parents/ professionnels sur la base d’informations pertinentes afin d’aménager au mieux les conditions d’apprentissage.

Une meilleure compréhension et une information diffusée largement permettrait de changer de regard sur ces enfants. La brochure « Visez le succès : enseigner aux élèves ayant un trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité  » est une mine d’or pour ce faire : à télécharger ici.

enfants-tdah-mal élevés

………………………………………………………………………..

Source : Questions sur les Dys- : Des réponses du Dr Alain Pouhet (éditions Tom Pousse). Disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Dossier complet: Le TDAH

Le portail aidersonenfant.com a  mis en ligne un dossier complet sur le TDAH

On se concentre sur l’attention

Il arrive à tous les enfants d’être parfois lunatiques ou surexcités. Mais qu’en est-il quand ces caractéristiques sont présentes au quotidien et compliquent la vie de l’enfant? Votre famille est-elle confrontée au TDA/H?

Pour accédez au dossier cliquez sur le lien suivant:

https://aidersonenfant.com/dossier/tdah/

Enfant haut-potentiel – TDAH – Olivier Revol donne des conseils aux parents

 

Anne-Sophie Secondi

Emission réalisée par Anne-Sophie Secondi sur Lyon 1ère sur les enfants haut potentiel et TDAH avec Olivier Revol (pédopsychiatre à Lyon) et Dominique Sappey-Marinier (Cermep Lyon), qui expliquent et donnent des conseils aux parents, suite à l’étude réalisée par IRM sur les enfants précoces.